Les étudiants de Stories Drawn ont finit par créer des groupes distincts: les artistes, les intellectuels, les sportifs, les rebelles et les populaires. En ferez-vous partie ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ennui quand tu nous tiens [PV Ace Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaito Yuudai
PERSONNEL
Surveillant



Messages : 56
Points : 35
Date d'inscription : 10/08/2015
Localisation : Frigo

Feuille de personnage
▬ PERSONNAGE :
▬ SON POUVOIR :

MessageSujet: Ennui quand tu nous tiens [PV Ace Logan]   Sam 15 Aoû - 20:25


ENNUI QUAND TU NOUS TIENS FEAT. ACE LOGAN
Si Kai venait de finir de récupérer la plupart des billets d’absences cette après - midi, c’était plutôt poussé par l’ennui que par une soudaine envie de se mettre au boulot. Il se traina dans les couloirs au ralenti, les mains plongées dans les poches de son pantalon noir tout en observant le paysage défiler derrière les fenêtres du bâtiment. Il y a maintenant quelques années, le jeune homme faisait parti de ceux qui ne mettaient quasiment jamais les pieds au lycée. C’est à peine s’il savait à quoi ressemblaient ses professeurs. A l’époque dépourvu de responsabilités financières, sécher les cours n’avait pas vraiment d’impact sur sa vie. Ça ne l’empêchait ni de dormir, ni de manger. Et voilà maintenant qu’il était coincé entre les murs d’une école, et ce tous les jours, si ce n’était pendant les périodes de vacances scolaires qu’il attendait probablement autant que n’importe quel élève de Stories Drawn. Quelle ironie.

Après un rapide passage à l’administration afin d’y répertorier les absences, Kai se dirigea vers la salle du personnel. Passer du temps en compagnie des professeurs n’était pas une activité qu’il affectionnait particulièrement, pourtant le confort des sofas installés dans la pièce semblait en valoir la peine. Après tout, rien ne l’obligeait à se montrer aimable, du moment qu’il faisait son travail. Alors qu’il marchait péniblement à travers le hall, le décor suffit à le mettre légèrement mal à l’aise. Il ne se sentait pas dans son élément au milieu d’un tel luxe. La pièce était impressionnante, le jeune homme ne pouvait d’ailleurs pas s’empêcher de la juger bien trop prestigieuse pour une école remplie de gamins prépubères. Kai tourna légèrement la tête vers trois jeunes filles qui s’étaient mise à faire des messes basses en le voyant passer. Il fronça les sourcils et claqua sa langue contre son palais avant de soupirer, exaspéré par le comportement du petit groupe. Bande d’idiotes, songea-t-il. Il savait que son physique ne déplaisait pas aux élèves de l’école issus de la gente féminine, néanmoins il n’aimait pas particulièrement l’idée d’une relation, sérieuse ou non, avec une adolescente.

Ce n’est qu’une fois le seuil de la salle du personnel franchit que le surveillant se détendit. A son plus grand bonheur, la pièce était presque vide. Seuls quelques professeurs discutaient autour d’un café, tandis qu’Ace flemmardait seul sur un canapé. Le jeune homme se laissa tomber sur le sofa, bousculant légèrement son collègue au passage. Kai n’avait jamais su faire preuve d’une grande délicatesse en ce qui concernait ses mouvements. Même s’il avait apprit à contrôler sa force, il était toujours un peu brute. Maintes furent les fois où il provoqua une douleur persistant sur plusieurs jours dans le dos de ses amis à cause d’une tape amical sur l’épaule ou qu’il broya les paumes de ses interlocuteurs suite à une poignée de main. Il passa sa main dans ses cheveux puis soupira d’ennui avant de poser son regard sur le blondinet à ses côtés et de lui lancer avec sarcasme :

Ça va, la vie n’est pas trop dure ?

Il était mal placé pour lui faire des réflexions sachant que lui non plus ne se démenait pas pour son travail, mais il s’emmerdait tellement dans cette école qu’il ne faisait même plus vraiment gaffe à ses paroles. S’il le pouvait, il dormirait bien un peu. C’est ce qu’il avait pris l’habitude de faire pendant ses après - midi de langueur. Mais il n’avait aucune envie d’être interrompu dans son sommeil par un professeur ou un de ses supérieurs. Alors il fallait bien s’occuper autrement.
Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ennui quand tu nous tiens [PV Ace Logan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» Partiels, quand tu nous tiens
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STORIES DRAWN  ::  :: ▬ Salle du personnel-